De la réorganisation des bureaux.

Posté par lgit1 le 10 juillet 2007

La proposition de PC sur les migrations de certains d’entre nous soulève beaucoup de poussières, ce qui en fait tousser plus d’un!

En mon absence, donc sans concertation aucune, j’ai changé de bureau 2 fois déjà. La première fois, je me retrouve avec Cécile Cornou. La seconde fois, je me retrouve seul au bout du couloir, dans un bureau précédemment occupé par JP Glot qui aimerait bien le récupérer probablement.

Par delà ces considérations, je veux faire ici une mise en garde: les méthodes et arguments utilisés pour convaincre les personnes de bouger doivent être claires, honnêtes, et justes.  Je n’ai pas donné mon accord pour changer de bureau, ce qui coupera court aux rumeurs revenues à mes oreilles, je l’espère.

Un mot maintenant sur la proposition de PC: jusqu’à présent, le mot d’ordre du laboratoire était « mélangons nous », chercheurs des différentes équipes, ITA, étudiants. Une lecture rapide de la proposition me semble aller à l’encontre de ce principe du laboratoire. A-t-on changé nos valeurs à ce point?

 

Discutons, si vous le voulez bien.

11 Réponses à “De la réorganisation des bureaux.”

  1. asterix dit :

    Avant de donner notre accord a une proposition de repartition de bureaux, nous aimerions connaitres les principes qui ont preside a cette repartition
    Certains membres du LGIT n’ont pas ete consultes alors qu’on leur demnade de demenager
    D’autre part, nous entendons des bruits sur des possibles transferts de chercheurs dans d’autres equipes, voire d’autres labos et cela merite d’etre pris en consideration

    Il y a toujours eu 3 options pour repartir les personnels du LGIT
    1) On rassemble les equipes pour efficacite (la contrepartie etant le betonnage)
    2) on disperse les individus (la contrepartie etant qu’on n’arrte pas de courir dans les couloirs)
    3) On laisse faire au petit bonheur la chance (anarchie!)

    - J’ai toujours ete jusqu’a present de l’avis de melanger les populations
    Cela est plus sympathique (grande famille), quelques fois amusant d’un point de vue intellectuel

    - Mais avec un labo de notre taille, cela me semble maintenant difficile a poursuivre si on veut un peut un peu d’efficacite
    Les equipes font 4-10 personnes qui si elles sont dispersees necessite de prendre son telephone a tout bout de champ
    Par ailleurs, il me semble qu’il faut essayer de rassembler certains chercheurs un peu isoles (pas de noms) ou donner un peu plus de corps a certaines equipes car les equipes sont l’avenir du LGIT

    Une proposition que je ferais volontiers, mais qui va provoquer des remous, est de mettre toute la sismologie au 2eme etage et de demenager Cycle sismique et Physique et chimie des failles au premier
    On verrait donc d’un cote la partie physique et de l’autre la partie tectonique et chimie du LGIT, ce qui nous permettrait de preparer le prochain quadriennal dans la limpidite
    Grasso rejoindrait enfin son equipe Mouvement de terrain, Hellmann serait plus integre dans l’equipe Geochimie
    L’equipe Cycle sismique verrait sa cohesion renforcee

    C’est juste une proposition pour faire discuter!

  2. howling dit :

    Je rejoint en effet lgit1 sur le melange chercheur/Itas.
    Le melange des personnes est a mon avis quelque chose de benefique.

    Personnellement, alors que cela a ete discute pour ma part, je trouves que le ITA restent « parques ». Et c’est bien dommage.

  3. LaRumeur dit :

    La rumeur dit: peu de personnes ont exprimé leur point de vue sur les bureaux. PC n’aurait eu que 2 demandes à satisfaire…
    La première émane de certaines personnes qui ne veulent pas bouger, mais voudraient avoir leurs collaborateurs à portée de bureau.
    La seconde, je vous la livrerai plus tard…
    En attendant, un peu de croustillant: dans la proposition de PC, un couloir a déjà été surnommé « le couloir de la mort ».
    Sur ce, je vous laisse.

  4. un étudiant dit :

    Par delà les considérations de voisinage de type voiso-grassiniènes, et fort de leur pouvoir évocateur sur l’avenir, il me vient un question : mais où vais-je pouvoir aller chercher ma tasse à café si Jean Robert déménage ???
    Et il me vient ensuite une autre question, que nombre d’entre nous se posent sans le dire, mais que faire de ces f….. doctorants ?

    En effet,
    Pour l’instant le schéma d’occupation des locaux pour les étudiants un peu terne… pas bcp de changement en perpective.. On note avec plaisir le retour de bureaux dédiés dans les couloirs de chercheurs, c’est bien ! mais on peut faire encore mieux :

    Les étudiants auraient beaucoup à gagner à se retouver (pendant qqs temps au moins) en immersion au pays des chercheurs… et donc à partager un bureau avec leurs glorieux ainés.
    diverses raisons :
    - fin de la séparation physique symbolique Etudiants/Permanents = source de motivation et d’intégration !
    - observation du quotidien du chercheur (j’en entends qui ricanent)
    - éventuellement, interactions scientifiques facilitées avec d’autres personnes que celles qui encadrent la thèse ou le stage
    - moins de bordel (d’étudiants) dans le bureau = efficacité (supprimer les bureaux étudiants ou on entasse 4 personnes sur 3 tables..)
    Je ne sais pas si l’inverse est vrai, mais je pense qu’un étudiant + efficace, c’est tjs bon à prendre. Et comme le dit l’adage à la mode : travaillez plus, vous travaillerez plus.
    et puis pensez à la croissance de votre bibliothèque musicale de mp3 ! :)

    Pour les chiffres :
    Au plus fort du mois de juin, locaux 201,206,géoch : 29 étudiants dans 160 m2.. ça fait moins de 6 m2 par personne.. (sans compter les étudiants sans bureaux dans la salle info)
    non comptabilisés : ancien Lirigm : 10 étudiants ? 300 m2 ? => surface répartie entre différents « types » d’occupants..

    Le prochain POS prévoit : 260 m2 pour reloger tout le monde (à la louche 40 étudiants) : ouf !, on repasse au dessus de 6 m2… mais pour combien de temps… et quid des étudiants sans bureaux..

    Moralité :partager son bureau avec un thésard en 3e année, c’est l’avenir !

  5. jo dit :

    LaRumeur dit « La première émane de certaines personnes qui ne veulent pas bouger, mais voudraient avoir leurs collaborateurs à portée de bureau ».

    Et bien moi ces personnes la, je les bougerai en priorite ! Je suggere que
    chaque equipe (chercheurs, ITA, etudiants) propose un plan d’occupation
    argumente scientifiquement, thematiquement et visant la cohesion des activites du labo a moyen et long terme (qu’est-ce qui est le plus benefique pour le labo: melange ou pas melange? …)

  6. howling dit :

    Je trouves que les criteres enonces pour l’attribution ne sont pas appliques de façon homogene, puisque j’ai compte 7 bureaux de moins de 16m² ou se trouvent deux permanents. Il faut dire qu’a chaque fois il s’agit d’ITAs…A moins que la moitie de ces itas sont consideres comme des visiteurs ;-) ??

  7. eric dit :

    les plans de Philippe sont excellents (…quelle version au fait?),

    les auteurs (courageux) peuvent se démasquer.

    Le LGIT sombre-t-il dans l’immobilisme au point qu’aucun chercheur ne veuille bouger? Alors que certains jeunes chercheurs ont changé 4 fois de bureau en 1 an, d’autres trembleraient-ils a l’idée de changer pour la première fois depuis 30 (…)

  8. PC dit :

    La seule proposition qui tienne aujourd’hui est celle que j’ai envoyée.
    Tout autre plan circulant n’a aucune valeur… si ce n’est d’alimenter en rumeur le laboratoire et ce blog!!!
    Une nouvelle proposition sera faite fin Aout qui essaira de prendre en compte les désirs de chacun.
    Ceux qui veulent me laisser un message sont les bienvenus. Qu’il le fasse par email avec bureaux comme sujet.

    Philippe

  9. Mac-Alger dit :

    Vu d’ici (Alger), le combat des locaux est des plus étonnant.

    Surtout, n’oubliez pas que l’on va& finir par revenir…. Hé si.

    Donc grands bureaux SVP.

    Sinon, personne ne parle de la vue depuis le bureau. Pour nous, le massif de Belledone serait idéal.

    BG et G

  10. LaRumeur dit :

    La rumeur dit: Attention, Belledone bouge plus vite que les mentalités du laboratoire…

  11. LaRumeur dit :

    Après une n-ième réunion, la vitrine de ce laboratoire a bien failli se briser.
    Comprenne qui pourra

Laisser un commentaire

 

Alex Blog | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres