BSSA exceptionnel?

Posté par lgit1 le 27 février 2008

Suite au message du directeur du Laboratoire Grolandais International et Tranquille, la publication de 3 articles au BSSA rend le numéro de cette revue tout à fait exceptionnel.

Mais, de bien mauvaises langues m’ont soufflé que bof, hein, dis oh, le BSSA, faut voir à voir… D’abord C’EST MEME PAS DU RANG A!!!

Vous imaginez ma surprise, en ces temps délicats ou la moindre erreur d’affiliation peut vous envoyer au peloton d’execution… Notre bienaimé directeur aurait commis  une telle erreur?

 

Alors la définition du rang A, selon le Centre National du Rien Savoir, c’est une revue qui possède un comité de lecture, qui procède à la review par des pairs, et qui a un impact factor supérieur à 0,5.

 Et BSSA a un impact de 1,881 aux dernières nouvelles… Ce qui la classe aux environs de la 50e place au classement des revues de Géoscience.

Pas de quoi pavoiser, finalement…

 

3 Réponses à “BSSA exceptionnel?”

  1. eric dit :

    message de Christophe un brin provocateur/impertinent?
    Une facon de poser autrement la question : doit-on faire de la pub « en bloc » pour nos papiers sur le site du labo, ou doit-on essayer de hiérarchiser et faire ressortir les grosses contributions (donc gros canards type science et nature et/ou résultats particulièrement prométeur). Je voterai bien pour la seconde version, mais tout cela manque d’arguments…

    en tout cas en voila un : trop d’info tue l’info

  2. seb dit :

    un truc que je capte pas..

    BSSA c’est donc bien du rang A selon la définition fournie.. non ?
    et c’est dans le top 5 des revues de sismologues ?
    c’est vrai la sismologie fait pas les géosciences..

    sinon
    quizz gratuit à caractère informatif :

    combien y a t’il de revues de rang A en géosciences ?

    dans combien de revues de rang A différentes le chercheur moyen du LGIT a t il publié ?

    finalement : dans quelles revues sortent les publis du labo , et sous quelles proportions ? Ces données sont-elles dispo ?

    BONUS
    Le chercheur lambda publie dans les revues qu’il lit. Imaginons que la réciproque est vraie :
    on peut construire un impact-factor du lgit, proportionnel aux nombres d’articles publiés par chercheur dans chaque revue (hypothese de la réciproque précédente), qui serve à évaluer la pertinence l’annonce.
    Je pense qu’a ce jeu là, BSSA sort bien.

    PS
    Saluons en tout état de cause la maneuvre de l’annonce, qui, ne serait-ce qu’infinitésimalement, n’a fait qu’augmenter l’impact factor de BSSA !

  3. lgit1 dit :

    En réponse à Shok, BSSA doit bien être dans le top 5 de la sismologie: JGR, GRL, GJI, PEPI, et BSSA.

    Y en a t-il d’autres?

Laisser un commentaire

 

Alex Blog | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres